La terre est à découvert… et alors ???

images

Depuis le 13 août dernier, la terre vit à découvert, qu’est-ce que cela veut dire, quelles sont les conséquences et que peut-on faire à notre niveau?

Tout d’abord, la terre est à découvert signifie qu’entre le 1er janvier 2015, et le 13 août dernier, sur notre planète, nous avons théoriquement consommé, en ressources naturelles, ce que la terre peut produire en une année. Et que dorénavant, pour pouvoir subsister jusqu’au 31 décembre prochain, nous devons puiser dans les réserves de 2016. Pour faire un parallèle avec quelquechose qui vous parle plus, c’est comme si au 13 août, vous aviez dépensé l’intégralité du budget que vous aviez pour toute l’année. Maintenant, votre compte est dans le rouge, et il faut demander au banquier, soit un crédit, soit une autorisation de découvert, qu’il faudra bien rembourser, et en plus, avec des intérêts. Vous devrez donc réduire vos dépenses ou augmenter vos ressources (travailler plus, changer de boulot, vendre des biens, gagner au loto ou toucher un héritage…). Une petite nuance, pour la nature, on n’utilise pas notre découvert comme ça, du jour au lendemain, mais il est réparti sur toute l’année. En effet, c’est tous les jours que l’on épuise notre planète, c’est tous les jours que l’on surconsomme, c’est tous les jours que l’on pollue, et pas seulement à partir du 13 août. La différence avec les ressources naturelles, c’est qu’on ne peut les trouver que dans la nature, et cette dernière ne fait pas de crédit. Alors, pour finir l’année, on en demande plus à la terre, on lui prend des ressources au-delà du raisonnable, on la déforeste, on vide les océans avec la pêche à outrance, on la dope avec des engrais chimiques ou on l’épuise en faisant de la production intensive. On fabrique des produits de synthèse, on nous fait manger tout un tas de choses artificielles…. Tout cela entraine un appauvrissement des sols, une diminution de la biodiversité et une augmentation de CO2 et donc l’accélération du réchauffement climatique.  La terre produit de moins en moins de ressources, pendant que la population mondiale s’accroit. Et là, il y a un problème d’équilibre entre les besoins et les ressources.

images-3

 

images-6

images-7

En 1970, le jour du dépassement était le 23 décembre; en 1980, c’était le 3 novembre; en 1993, c’était le 21 octobre, en 2003, c’était le 22 septembre, et en 2014, le 19 août. On voit bien que la consommation des ressources naturelles est en permanente augmentation.

images

En continuant ainsi, il n’y aura plus assez d’eau, ni à manger pour tout le monde, cela va créer des tensions géopolitiques et entrainer des guerres pour s’emparer des terres cultivables et de l’eau.

 

Alors, pour ne pas en arriver à ce stade, où le rééquilibrage des ressources et des besoins se ferait par une diminution de la population par des guerres, épidémies, génocides ou autre, prenons individuellement conscience des problématiques environnementales, agissons et n’attendons pas que nos dirigeants daignent faire quelquechose.

A notre niveau, nous pouvons faire tout un tas de petites choses pour préserver notre planète, et en limiter le découvert.

utilisation des énergies renouvelables

tri des déchets

– recyclage

– utilisation du transport en commun / covoiturage

– marche / vélo ….

consommer local

– réduire ou stopper votre consommation de viande

….

images-5

 

Crédits photos :

podcastjournal.net / mensquare.com / lylycherie.over-blog.com / unblogsurlaterre.com / parismatch.com / qqcitations.com / consoglobe.com / developpementdurable.com

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Be Sociable, Share!

2 réflexions au sujet de « La terre est à découvert… et alors ??? »

  1. Belinda

    je suis entièrement d’accord et donc je soutien déjà l’idée des repas végétarien dans les cantines, et la redistribution des invendus de supermarchés…
    Je ne connais plus les chiffres mais j’avais lu quelque part que l’ensemble du gaspillage annuel (tous pays confondus) servirait largement les populations en manque de nourriture….
    donc oui nous ne sommes pas trop nombreux sur Terre mais simplement beaucoup trop ne savent pas consommer correctement

    Répondre
  2. Mam'Weena

    Article très intéressant.
    Nous venons d’acheter une vieille maison que nous retapons en grande partie (meilleurs isolation, pompe à chaleur plutôt qui fioul, ect.)

    J’essaye de profiter de se nouveau départ pour réduire notre impact écologique, mais ce n’est pas toujours facile de savoir quoi faire de plus ou encore de déterminer les rétombés de nos actions …
    Exemple : quelle est l’impact du changement d’une chaudière au fioul pour une pompe à chaleur, sachant que je consomme plus d’électricité … bon, à voir pour changer de fournisseur vers ENERCOOP dans quelques années 😉

    Répondre

Laisser un commentaire